L'ENTRAIDE MEDICALE FRANCE/ANKIRIHIRY
L'ENTRAIDE MEDICALE FRANCE/ANKIRIHIRY

Où sommes-nous?

bord de mer
une plage

 

 

L'ILE ST MARIE

 

 

 

 

Situation géographique :

Madagascar se trouve dans l’Océan Indien, à 9 000 km et 11 heures d’avion de Paris. Les côtes africaines se situent à 400 km à l’ouest, les Comores et l’île de Mayotte au nord-ouest, l’île Maurice et le département français de l’île de la Réunion à l’est.


Population : 29 millions d’habitants.


Capitale : Antananarivo.


Superficie : 587 040 kms2.


Langues officielles : le malgache, inspiré du dialecte Merina des Hautes Terres, avec des variantes dialectales régionales. Le français est la 2e langue officielle, couramment parlée dans les villes, un peu moins dans les campagnes.


Monnaie : le Ariary ( 1euro = aux alentours de 2.750 Ariary) mais c’est encore le FMG (le Franc Malgache qui est encore souvent utilisé et 1€ fait alors 13 750 FMG).


Espérance de vie : 52 ans.


Régime : République démocratique à caractère présidentiel.


Chef d'Etat : un nouveau Président devrait être élu en juillet 2013 (après 4 ans de gouvernement transitoire). Le Président provisoire auto-élu !!! : Andry Rajoelina

Groupes ethniques : 18 officiellement sans compter quelques sous-groupes mélangés à des Communautés d’indo-pakistanaises, de chinoises, de comoriens et d’Européens.


Religions : culte des ancêtres pour plus de la moitié de la population, catholicisme et protestantisme à parts égales, sans pour autant forcément renoncer aux rites traditionnels. Communautés musulmanes également.

 

Situation de St MARIE

 

Située au nord-est de Madagascar à 28 km du continent malgache bordé par l’Océan Indien, L’île St Marie appelée aussi Nosy Boraha que l’on nomme aussi poétiquement
« « l’île des femmes » semble minuscule à côté de Madagascar.
Elle mesure 60 kms de long et 7 kms de large. 
Elle fait à peine 200km2 et compte 20 000 habitants environ.

 

C’est un vrai petit paradis pour les touristes avec ses plages de sable blanc, sa mer couleur bleu caraïbe avec ses poissons multicolores et sa végétation luxuriante. Sur cette île carrefour des océans où l’on se sent loin de tout, la
population métissée témoigne d’accostages successifs. Venus d’Asie, d’Afrique, des pays Arabes et d’Europe, navigateurs, pêcheurs, commerçants et pirates se
sont installés, mariés et combattu pour le contrôle de cette terre paradisiaque.

 

Elle est la principale d'un petit archipel composé de l'Ile aux Nattes, l'Ile aux Forbans, et l'ilot Madame. De formation granitique, elle est restée dans sa partie nord à l'état sauvage et ses habitants vivent en pleine brousse …

 

Les Saint Mariens sont considérés comme la 19 ème tribu de Madagascar.

 

Pendant près de 60 ans, cette île fut un camp de déportation de prisonniers (1902-1957) et c'est à ce moment-là que furent tracées la route ou piste qui relie le
sud au nord, la digue reliant Ambodifotatra (la ville principale) et le sud de l’île et l’aéroport … Le souvenir de ce passé malheureux va s'effacer progressivement, les touristes s'intéressent à Ste Marie…

 

Un peu d'histoire :

 

1960 : Indépendance de Ste Marie.

 

Ste Marie est un cas à part car les Saint Mariens avaient la double nationalité : malgache et française.

 

Aujourd’hui, ils ont choisi la nationalité malgache ; toutefois ayant appartenu pendant 2 siècles (1760-1960) à la France, Ste Marie garde des traces dans les noms de famille et dans l'usage courant du Français qui est la langue officielle et
enseignée à l’école.

 

Le climat :

 

Ste Marie permet de profiter de la mer et du soleil ! Mais la pluie est très présente surtout d’avril à juin (période la
moins chaude puisque nous sommes dans l’hémisphère sud). En novembre et décembre, la période la plus chaude, il peut faire jusqu’à 35° au soleil !

 

Située sur une façade battue 12 mois sur 12 par l'alizé, cette île reçoit un des plus forts taux pluviométriques de Madagascar avec 3m à 3m50 de pluie par an !

 

C'est aussi une des trajectoires les plus fréquentes des cyclones tropicaux qui peuvent se produire en janvier/février.

 

La végétation :

 

On y trouve les Ravinala ou arbres du voyageur qui poussent en grande quantité et qui sont le premier matériau utilisé pour la construction des cases familiales. L’île St Marie est aussi couverte de cocotiers, de 33 espèces d’orchidées et de pieds de vanille.

 

Les plages de sable corallien, dont la finesse varie selon les lieux et les nombreuses criques, ont un teint clair et légèrement orangé qui tranche avec le noir des rochers, l’azur de la mer et du ciel et les verts puissants de la forêt, très dense à l’intérieur de l’île.

Le réseau hydrographique est particulièrement dense
mais de petite taille ; on y cultive alors le riz, principale denrée pour les malgaches, ainsi que le manioc et les patates douces.

 

La population: Les villageois vivent dans des cases végétales sur pilotis et en famille à laquelle Les Malgaches sont très attachés.

 

C'est une population jeune et beaucoup migre vers la grande Terre pour trouver du travail ou pour poursuivre des études pour les plus fortunés. La population vit essentiellement de la pêche et du tourisme qui se concentre dans le sud de l’île.

 

Un des fléaux de l’île est le paludisme et la consommation d’alcool, en autre le betsabetsa (alcool de canne à sucre pur) pour oublier leur misère et leur douleur et aussi par oisiveté.

 

Le tourisme sexuel est bien surveillé mais il reste présent représentant une source de revenu pour les jeunes femmes à la recherche d'un idéal !! le vazaha (le blanc) représentant l'argent…

 

La polygamie est là avec son lot de maladies sexuellement transmissibles….véritable fléau ! C'est une île au régime matriarcal et l’on on peut trouver des fratries de 6, 8 et 10 enfants. La contraception est peu suivie et le Sida fait des ravages.

 

Il y a peu de mariages officiels et ce sont les familles qui font des arrangements pour le jeune futur couple.

 

Une grande partie des gens des villages s'en vont tôt le matin en forêt afin d'y trouver la nourriture : manioc, patate douce, fruit à pain et bien sur le riz ; ce sont surtout les femmes (avec leur bébé accroché dans le dos par un lamba) qui assurent ces rôles !

 

Culture et coutumes: La religion catholique est pratiquée dans de jolies petites églises et l'islam est présent surtout dans la ville principale Ambodifotatra.


A St Marie, les habitants sont très attachés aux traditions et pratiquent des rites ancestraux ; les évènements sociaux ou familiaux sont fidèlement liés à des pratiques invoquant les esprits des ancêtres .Ces derniers jouent un rôle d’intermédiaire entre Dieu et les vivants. Tous ces rites donnent lieu à des rencontres entre villageois, au rythme de la musique traditionnelle et des tam-tams et de sacrifices de zébus en offrandes aux défunts.

 

Les familles du défunt célèbrent la cérémonie des ancêtres (fête de retournement des morts) et on trouve souvent sur les bords de routes des statues en bois, véritables lieux sacrés, recouverts de lamb ou lambaouane qui est aussi l’habit de fête des femmes qui s’en entourent la taille.


Les dimanches après-midi, lors de la saison de la récolte des fruits à pain, les jeunes des villages se réunissent et pratiquent dans la poussière de la piste ou du sable le « jeu de moraingué » ; c'est à tour de rôle , que, chaque dimanche, les villages reçoivent cette animation, du nord au sud et vice –versa( ce jeu est aussi l'occasion d'un règlement de « compte personnel » entre les participants…


bord de mer

Nos coordonnées

Nos partenaires

L'ENTRAIDE MEDICALE FRANCE/ANKIRIHIRY

Village Ankirihiry

Ile Sainte Marie

Ambodifotatra 515

MADAGASCAR


Téléphone malgache:

00261 34 95 329 91

00261 34 45 138 67

 

Téléphone personnel:

06 01 35 68 27

 

Email:

contact@entraide-medicale-france-ankirihiry.fr

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'ENTRAIDE MEDICALE FRANCE/ANKIRIHIRY